EVOLUTIS OR

Complexes d'élixirs de minéraux-végétaux

Les nourritures de l'être

Une plante, un minéral comme un être humain a un esprit, une énergie, qui peut accompagner nos propres processus d'évolution humaine. Comme ce médecin homéopathe anglais le Docteur Edward Bach, nous l'a fait découvrir au début du siècle dernier avec ces fameux élixirs de fleurs.

C'est sur cette base, sur cette conscience qu'Evolutis Or a été crée. Une gamme de 14 élixirs, alchimie des mondes minéral et végétal, outils d'harmonisation pour accompagner les changements de vie, combler des vides existentiels et renouer avec l'estime de soi. Le végétal pour l'élévation, le minéral pour l'ancrage.
La finesse des formulations engendre instantanément une élévation du niveau vibratoire du corps et guide vers de nouvelles prises de conscience.

 

14 références pour vous accompagner...

Et vous, que souhaitez-vous pour votre vie ?
Laissez-vous guider dans votre choix,
L'élixir dont vous avez besoin vous parle...

Retrouvez nos élixirs sur la boutique

Les diagrammes ci dessous, réalisés avec une caméra GDV chez Richard Langlet à Périgueux, démontrent la résultante des élixirs sur les corps physiques et énergétiques. Ce test a été réalisé en aveugle. Richard Langlet a pris un flacon au hasard, sans regarder l'étiquette, et l'a mis dans la poche de mon pantalon... Les photos qui suivent ont été prises dans l'instant...

Dans le premier diagramme, les boules rouges représentent mes centres énergétiques à mon arrivée chez Richard, les colorées, l'équilibrage engendré avec l'élixir dans la poche. J'étais complètement décentrée après 1h15 de route. L'élixir m'a recentrée instantanémént...

Dans le 2ème, le résultat de l'élixir sur les organes. Le trait rouge, l'état énergétique des organes avant l'élixir.  Le vert, l'équilibrage engendré... L'organe qui avait la plus grande faiblesse énergétique ? Le foie... Pourquoi ? Parce que c'était mon anniversaire juste le week end précedent... Et ? Je vous épargne les détails... Bref, juste avec l'élixir dans ma poche, l'énergie de mon foie est remontée en flèche...

 

Vous voulez connaître l'histoire, l'origine de la fabrication de ces élixirs ?

Extrait de mon livre "Ecoute l'appel de la vie" :

Cela faisait quelque temps que je pensais à cet élixir, jusqu’au jour où j’ai eu le sentiment d’avoir tous les outils en main pour son élaboration.

Tout au long de ces dernières années, j’ai absorbé un certain nombre d’élixirs floraux. Ces produits m’ont considérablement aidée dans mon auto-analyse. L’élixir floral a, à l’origine, été conçu par un médecin anglais homéopathe, Edward Bach. Il consi­dérait que la maladie n’est pas matérielle mais née d’un conflit de nature psychique. Pour guérir le corps, il faut donc soigner l’esprit. Il avait découvert l’influence bénéfique des fleurs sur les aspects négatifs du comportement humain : peur, insécurité, pessimisme, anxiété, dépression, etc.

J’utilisais les minéraux avec les mêmes finalités et j’envisa­geais d’en fabriquer quelques-uns à l’attention des personnes à qui je faisais parfois des séances. J’avais le sentiment que les miné­raux, disposant des mêmes propriétés guérisseuses que les fleurs, pouvaient descendre encore plus profondément dans la mémoire cellulaire. Car les minéraux sont les os de la terre, alors que les fleurs poussent en surface et se nourrissent des minéraux.

Un jour, j’ai eu l’occasion d’entendre parler Bison Noir à leur sujet. Il avait expliqué les conditions dans lesquelles les minéraux sont arrachés à la Terre, parfois à coups de dynamite. Or, ces os de la terre sont comme des enfants arrachés à leur mère. Ils ont une vie, une énergie au même titre que les êtres humains. En clair, ils sont chargés des souffrances de la séparation et surtout de la bruta­lité avec laquelle ils ont vécu cette séparation. Il avait conseillé, pour ceux qui en avaient, de faire une cérémonie, de parler avec eux, de leur demander pardon au nom de ceux qui ne savent pas, de leur expliquer pourquoi et surtout pour quelle utilité ils ont ainsi été brutalisés.

Ces paroles m’ont touchée. Dès mon retour à la maison, j’ai fait cette cérémonie, accompagnée d’une offrande de tabac, aux esprits des quatre directions, à Grand-mère Terre et à Grand-père Ciel. À l’issue de mon discours, j’ai ressenti une incroyable dé­charge d’énergie dans tout mon corps, accompagnée d’une fabu­leuse sensation d’amour. J’ai eu la confirmation de la justesse des propos de Bison Noir. Entre les minéraux et moi, une histoire d’amour s’est s’instaurée.

Une pierre qui se sent reconnue dans sa fonction, dans son utilité, exactement comme un être humain, offre le meilleur d’elle-même. Il n’y pas de bons ou de mauvais minéraux, il y en a seulement qui ont souffert plus que d’autres.

Le 19 juillet, j’ai su qu’il était temps de me mettre au travail. Depuis le matin, je savais intuitivement le nombre exact et le type de minéraux qu’il me fallait utiliser, l’eau, le temps de pause, comment je devais appeler l’élixir. J’avais au préalable fait une petite cérémonie en invoquant l’aide du monde de l’invisible et je me suis sentie guidée tout au long de la journée et dans une joie indicible. À 22h30 le soir, la préparation de base était terminée et je l’avais mélangée à cinq litres d’eau. 

Après ce travail, j’étais montée à l’étage travailler sur l’ordina­teur. Mon corps vivait une activité inhabituelle, une joie montant toujours plus vive. Je suis allée me coucher vers minuit avec des sensations toujours plus intenses. À deux heures du matin, j’étais dans un état d’euphorie que je n’avais jamais connu. Je n’ai pas saisi tout de suite que l’énergie de l’élixir avait envahi toute la maison et que mon corps en profitait pleinement. J’avais trouvé…

J’avais trouvé l’outil dont j’avais parlé à Bison Noir en descen­dant de ma quête de vision ; j’avais trouvé l’outil destiné à dissou­dre instantanément les blocages énergétiques et donc émotionnels figés dans les corps et limitant l’expression véritable de l’être, limitant la joie de l’expérimentation dans la matière. J’avais trouvé l’outil capable, après cette dissolution, d’engendrer de nouvelles prises de conscience. J’étais dans un état de bonheur indescriptible.

Quatre jours après cette fabrication, je vivais une extraordinaire expansion de conscience. Je dormais, lorsque j’ai été réveillée su­bi­te­ment et sans raison apparente. Et là, j’ai vu tous les minéraux que j’avais utilisés pour la fabrication de l’élixir, installés dans une forme bien particulière. Puis la vision du loup… Et tout de suite derrière, plus aucune sensation corporelle. Je baignais littéralement dans un univers blanc nacré, avec des reflets et des nuances roses, vertes, d’une douceur indicible. Je me sentais être le grand Tout. J’étais le grand Tout…

Je ne peux que souhaiter à tout un chacun de vivre cette expé­rience. J’ai demandé ce qui se passait et j’ai compris que j’étais reliée à l’énergie du cristal. J’avais accès à l’essence même du cristal. En reconnaissant les minéraux dans leur vérité, ils m’ont offert le meilleur d’eux-mêmes… Quel cadeau, mais quel cadeau j’ai reçu là !… Encore une fois merci, merci, merci pour la magie de la vie, pour cette possibilité d’avoir accès à des dimensions pareilles dans la matière. Une simple pierre, de l’eau et le nirvana est là… Penses-tu que c’est possible de vivre des choses pareilles ?